01 83 64 40 30
Comment consolider une maison fissurée ?
14 mai 2022
Comment consolider une maison fissurée - ile de France - Paris

Quelles techniques pour renforcer la structure d’une maison fissurée?

Consolider une maison fissurée n’est pas facile, surtout en cette période. Lorsque vous découvrez des fissures sur les façades de votre habitation, la première réaction que vous devez avoir est de contacter un professionnel indépendant. Ce dernier, comme un médecin du bâtiment, est la seule personne capable d’identifier les causes des fentes et de vérifier s’il est nécessaire d’entreprendre de grands travaux pour la reprise de certains éléments. Après avoir posé le diagnostic, il préconise des travaux pour la réparation des dommages causés. Pour ce faire, son travail consistera à éradiquer l’origine des problèmes, renforcer la structure et embellir les murs.

L’agrafage des fissures pour renforcer le mur endommagé

Une fois que la source des fissures est neutralisée, l’étape suivante vise à renforcer la structure du bâtiment et réparer les murs fissurés. L’agrafage des fissures consiste en une engravure de 10 cm de profondeur et 5 cm de largeur tout du long de la fissure. Pour ce faire, on se sert généralement d’une tronçonneuse à grand disque diamanté. 

Il est souvent nécessaire de tracer également plusieurs autres rainures orthogonales sur une longueur de 40 à 50 cm, suivant un rythme régulier. Grâce à ces entailles, la pose des agrafes métalliques devient possible en vue de relier les pans du mur et s’assurer de leur interrelation. Pour finir, l’ajout d’un mortier adapté à la nature des matériaux du mur sert à colmater les rainures creusées et à garantir une plus grande solidité de la façade.

Le matage pour lutter contre les fissures

Le matage est la deuxième technique du processus de consolidation des façades fissurées. Cette étape intervient après le renforcement structurel du bâtiment. Il consiste à introduire du mortier de réparation à retrait compensé pour obturer les creux provoqués par les fissures. En fonction de la température ambiante lors des travaux, des additifs au mortier peuvent être rajoutés. 

Vous devez alors recourir à l’avis du professionnel en charge du colmatage des fissures pour savoir quelles substances utiliser. Une fois le matage réalisé, votre mur est réparé, mais il garde son aspect rudimentaire. Pour que les travaux de finition soient plus faciles, il est nécessaire d’appliquer des produits de ravalement adaptés aux fissures, en veillant à laisser un espace vide d’un centimètre à la lisière des anciennes fissures. 

L’embellissement du mur fissuré

L’embellissement est la dernière étape de la consolidation de la structure d’une maison fissurée. Cette opération débute généralement six mois après la réparation des fissures. Elle peut se dérouler suivant deux méthodes, à savoir : la pose d’un voile d’enduit et l’hydrofugation ou l’imperméabilisation de la façade. Au cours de ces deux techniques, il s’agira d’appliquer un grainage pour aplanir et étanchéifier à nouveau la surface. 

Cependant, le voile d’enduit consiste à projeter une couche d’enduit suffisamment épaisse (jusqu’à 5 cm) sur l’intégralité de la surface traitée. Il permet d’obtenir une façade bien homogène à la fin de la reprise, et donc, un bon résultat esthétique. Toutefois, cette préconisation n’est pas indiquée à toutes les situations. Par exemple, cette pratique est déconseillée lorsque le bâtiment n’est pas encore stabilisé après la neutralisation de l’origine des fissures. 

Quant à l’imperméabilisation de la façade, elle est recommandée dans les cas où le procédé précédent n’est pas adapté. Elle revient à enduire la surface de la façade fissurée d’un Revêtement Souple d’Imperméabilité (RSI). Il s’agit d’une couche très fine qui assure la protection du mur contre l’humidité et ses corolaires, comme la mousse. À l’instar du voile d’enduit, ce procédé offre un aspect uniforme, de plus il augmente la facilité d’entretien de la façade.

Avis Google : 4,4

Call Now Button