01 83 64 40 30
Diagnostic Humidité : Quand faut-il le faire ?
26 novembre 2021
Diagnostic Humidité : Quand faut-il le faire ? Paris - ile de France

Diagnostic humidité : quand devient-il indispensable

Une maison impeccable et conviviale est celle qui est régulièrement entretenue et où chaque système est méticuleusement bien vérifié. Afin de vous assurer du bon fonctionnement du drainage et de l’imperméabilité des murs ou des sols, le diagnostic humidité est une étude qui doit impérativement être réalisée. En quoi consiste le diagnostic humidité ? Quand faut-il faire une étude d’humidité ? Comment est-elle réalisée ? Voilà autant d’interrogations auxquelles cet article apportera des réponses.

Le diagnostic humidité : de quoi s’agit-il ?

Comme l’indique son nom, le diagnostic humidité est une étude réalisée par un professionnel dans le but de déterminer la présence ou non d’humidité dans un logement. En plus de renseigner sur le degré hygrométrique d’une maison, il permet de connaitre avec exactitude l’origine de la présence d’humidité et les parties qui en sont affectées. En fonction de la situation, l’expert propose des solutions adéquates afin d’y remédier définitivement. 

Quand faut-il faire un diagnostic humidité ?

Quand faut-il faire un diagnostic humidité ? Paris - ile de France

L’humidité est un problème récurrent qui entrave le confort de plus d’un. Elle peut être causée par une infiltration d’eau au niveau des murs, une rupture des canalisations, une remontée capillaire du sol, etc. Le plus souvent, elle entraine l’apparition des moisissures, le cloquage de la peinture, la détérioration des sols et de nombreux autres dégâts.

Attention ! Si vous faites face à l’un de ces problèmes, vous devez rapidement réaliser un diagnostic humidité. Autrement, vous risquez de porter atteinte à votre santé, en plus de la dégradation des éléments de votre bien immobilier. L’asthme, l’arthrite et les douleurs articulaires en sont quelques retombées.

À qui incombe la réalisation du diagnostic humidité ?

Comme dit plus haut, le diagnostic humidité est établi par un professionnel du bâtiment. Ce dernier a pour mission d’identifier l’origine de l’humidité et d’y apporter des solutions efficaces. Afin de mener à bien cette tâche, l’expert en humidité doit avoir des prérequis relatifs aux problèmes engendrés par l’eau. En plus des connaissances dans ce domaine, il doit suivre une formation en rapport avec les pratiques constructives d’un bâtiment. 

En fonction des causes de l’humidité, il pourra faire appel à ses différentes connaissances des corps de métiers, notamment la plomberie, la maçonnerie, la couverture, pour préconiser d’éventuelles réparations.

Comment s’effectue le diagnostic humidité et quelles sont ses interprétations ?

Le diagnostic humidité s’effectue en trois étapes. Dans la première, le spécialiste habilité procède à l’analyse du système, son fonctionnement, ses interactions avec l’environnement, ses équipements techniques, sa composition, etc.  Le mur doublé ou le mur en contact avec la terre ne seront pas analysés de la même manière.

Dans un second temps, le professionnel se sert d’appareillage de mesure : humidimètre, hygromètre, point de rosée, caméra thermique, etc.  Afin d’apprécier le taux d’humidité dans les pièces ainsi que l’humidité contenue dans les matériaux poreux. Le testeur d’humidité est équipé d’électrodes qui une fois au contact d’un corps, renseigne sur sa perméabilité. 

Après que tous les indices soient collectés, le professionnel procède à l’interprétation des résultats obtenus. C’est la dernière étape du diagnostic. À ce niveau, vous en saurez davantage sur l’origine de l’humidité, les risques encourus et les solutions envisageables pour pallier à ce problème.

Le diagnostic humidité est d’une importance capitale dans le maintien de l’état d’une maison. Pour le réaliser, l’idéal est de recourir aux services d’un professionnel.

Avis Google : 4,4

Call Now Button