01 83 64 40 30
Fissure maison : comment avoir la meilleure indemnisation
3 août 2022
Fissure de maison dues à la sécheresse : quelle indemnisation ?

Quel type de fissure maison est  indemnisable  ?

Maisons fissurées, sècheresse et indemnisation

La sècheresse fait partie des plus importantes catastrophes naturelles enregistrées en France.  Et l’été 2022, la canicule bat des records. Elle occupe la deuxième place après le phénomène de l’inondation et entraine d’énormes dégâts dans le secteur de la construction. En effet, le climat a un impact direct sur le sol. La sècheresse fragilise la solidité du terrain et favorise l’apparition des fissures murales. Dans certains cas de figure, l’apparition de fissures implique un problème grave. La sècheresse extrême fait donc partie des causes de fissures bâtiment. La question est de savoir : que faire dans ce cas ? L’assurance tient-elle compte des fissures de maison dues à la sècheresse ? Y a-t-il possibilité d’indemnisation suite à ce phénomène ? Découvrez dans la suite de cet article toutes les informations à ce propos.

La sècheresse : une cause des maisons fissurées

Les fissures sont des signes alarmants représentant une insuffisance ou une défaillance quelconque. Elles peuvent apparaitre aussi bien sur des maisons neuves que sur des maisons anciennes. La gravité d’une fissure se détermine en fonction de son épaisseur, de sa forme ainsi que du lieu d’apparition. Parmi les causes enregistrées, le facteur « sécheresse » ressort clairement du lot. En effet, une très forte température assèche le sol, l’appauvrit en eau et engendre le phénomène de tassement de terrain. La sècheresse a un impact direct sur la stabilité du sol. Cela influence par conséquent l’état général de la bâtisse.

Le sol est le support du bâtiment. Il dispose de propriétés et vertus qui assurent l’équilibre et la résistance de la construction. Logiquement, la défaillance ou la détérioration de cet élément occasionnera des dommages sur le bâtiment en lui-même. Les fissures et les effondrements, dans le cas extrême, sont dus à l’appauvrissement du sol en eau et l’assèchement des matériaux de construction. Généralement, les causes des fissures ne sont pas visibles à l’œil nu. Cela requiert au préalable un ensemble d’examens, une analyse profonde et minutieuse du sol et du bâtiment en question. Cette investigation ne peut être réalisée de manière anarchique. Il s’agit d’une lourde tâche qui exige un matériel de travail adéquat et une certaine technicité. Pour obtenir un véritable diagnostic et envisager une réparation sur la durée, il est nécessaire de faire appel à un professionnel en matière de fissure.

Maison fissurée due à la sècheresse : possibilité d’indemnisation ou pas ?

De manière générale, les phénomènes tels que l’apparition de fissures murales rentrent dans le cadre des besoins esthétiques. Du fait de leur caractère très peu contraignant, ils sont parfois négligés par les compagnies d’assurance. Toutefois, il existe une clause qui permet aux propriétaires de maisons fissurées d’obtenir une indemnisation. Cette clause prend en compte l’origine des fissures en question. Comme dit plus haut, les fissures n’apparaissent pas sans raison. Elles surviennent à la suite d’une anomalie :

  • malfaçons
  • mouvements souterrains
  • sècheresse, etc.

La sècheresse et les malfaçons sont deux causes principalement prises en charge par les assurances. Il s’agit en particulier de la garantie décennale valable pendant 10 ans et de la garantie liée aux catastrophes naturelles qui n’est valide que pour la période reconnue par arrêté ministériel.

À titre de rappel, la garantie décennale prend en compte tous les défauts de la construction durant les 10 années suivant sa construction. Une fissure causée par une malfaçon est considérée comme un sinistre, ainsi une procédure d’indemnisation doit immédiatement être enclenchée. Il en va de même en ce qui concerne la cause de la « sécheresse » qui est classée parmi les catastrophes naturelles. Autrement dit, le propriétaire des lieux (le sinistré) peut obtenir une indemnisation pour son bien immobilier. Il est tout de même important de noter que les fissures murales ne sont véritablement prises en compte que lorsqu’elles sont préoccupantes. En d’autres termes, toute fissure d’ordre esthétique sera prise en charge par le propriétaire des lieux. Pour certifier la nature des dommages, les compagnies d’assurance disposent d’un expert en fissure. Celui-ci établira un rapport déterminant la possibilité d’indemnisation ou non.

Avis Google : 4,4

Call Now Button