01 83 64 40 30
Remontée Capillaire : Causes et traitements des remontées capillaires dans votre maison
26 novembre 2021
Remontée Capillaire -Paris - ile de France

Comment stopper les remontées capillaires ?

L’humidité dans une maison s’avère très dangereuse et peut causer des problèmes respiratoires aux habitants. De nombreuses études réalisées ont révélé que l’une des causes de ce phénomène constitue les remontées capillaires. Bien que ces dernières aient des conséquences nuisibles, des solutions techniques sont indiquées dans le présent article afin d’y remédier.

Les remontées capillaires : qu’est-ce que c’est ?

Pour mieux cerner la notion de remontées capillaires, il faut imaginer un morceau de sucre posé sur un fond de café. Le café va progressivement remonter dans le sucre, ce qui va entraîner un effondrement du sucre. Les remontées capillaires s’expliquent par un déplacement ascendant naturel de l’humidité interne du sol qui gagne progressivement les niveaux bas des murs. Elles s’observent au sein de plusieurs parties du logement et lorsqu’elles ne sont pas traitées, elles constituent une menace majeure.

Quelles sont les causes des remontées capillaires ?

L’étiologie des remontées capillaires est multiforme. Les remontées capillaires peuvent être dues à un contact trop intensif entre un mur et un sol humide. Cette eau pénètre les murs ainsi que la maçonnerie dans toutes leurs épaisseurs. Ainsi, l’humidité monte par capillarité naturelle pour dominer les murs. 

Par ailleurs, si le matériau du mur a une structure poreuse, l’humidité est accrue et les remontées capillaires s’observent plus vite. Notez également que si votre maison est située dans une cuvette ou un terrain en pente, les remontées capillaires se feront remarquer plus rapidement. 

Quels sont les signes alertant d’une remontée capillaire ?

Quels sont les signes alertant d’une remontée capillaire ?

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine d’une remontée capillaire dans un logement. Il s’agit entre autres, des :

  • Enduits décollés ou boursouflés ; 
  • Plinthes qui gondolent ; 
  • Papiers peints qui pourrissent ;
  • Murs qui s’effritent ;
  • Apparition des mousses et des moisissures. 

Ces désagréments précités se font remarquer en bas du mur et atteignent plus de 1,5m de hauteur. Les remontées capillaires peuvent également entraîner des taches blanchâtres sur les murs en cas de présence de sels dans l’eau. Par ailleurs, les petits champignons, les cloques et les auréoles sont d’autres symptômes externes observés quand il y a des remontées capillaires.

Quelles solutions contre les remontées capillaires ?

Avant de songer à une quelconque méthode, faites appel à un professionnel qui fera un audit complet de la situation. Le professionnel pourra établir un diagnostic et vous proposer des solutions au traitement de ce problème. Il existe des solutions palliatives afin de limiter les conséquences des remontées capillaires et des solutions curatives pour les faire disparaître définitivement. 

En ce qui concerne les solutions correctives, il s’agit d’appliquer une solution technique adéquate qui tiendra compte de la nature du système constructif et du type d’humidité subie. Les solutions chimiques ou technologiques sont de préférence à écarter compte tenu des risques et des limites qu’elles représentent. 

Par ailleurs, l’installation d’un doublage avec lame d’air ventilée vers l’extérieur du côté intérieur des murs et la pose de revêtements étanches à l’extérieur des murs limitent considérablement l’effet des remontées capillaires. Pour pallier ce problème, il ne suffit pas de traiter les murs humides avec un produit anti-humidité. Faites appel à une entreprise spécialisée pour profiter de leur expertise.

Avis Google : 4,4

Call Now Button