01 83 64 40 30
Comment éviter un tassement différentiel
3 août 2022
Comment éviter un tassement différentiel

Comment un tassement différentiel génère-t-il des fissures ?

Zoom sur le phénomène de tassement différentiel

Le tassement de sol est bel et bien un phénomène réel. De nombreuses études ont montré l’imprévisibilité des constructions ainsi que la longévité réduite des sols constructibles. Au fil du temps, de nombreux facteurs peuvent influencer la solidité d’un terrain et favoriser un tassement. Il existe deux types de tassement à savoir, le tassement uniforme et le tassement différentiel. L’un est beaucoup moins dévastateur que l’autre. Néanmoins, il s’agit là de deux phénomènes dévastateurs. Nous nous attardons particulièrement sur le cas du tassement différentiel. De quoi s’agit-il ? Quelle est son origine ? Comment y remédier ?

Tassement différentiel : de quoi s’agit-il concrètement ?

Le tassement différentiel renvoie à une déformation du sol causée par le poids de l’édifice. Cela implique un sol fragilisé, une fondation défectueuse et un bâtiment vulnérable. Avant d’entamer de potentiels travaux de construction, il est important de déterminer la constructibilité d’un terrain. Cela renvoie à la capacité d’un sol à maintenir la stabilité d’une maison.

Seulement, malgré les examens effectués, il existe des facteurs capables de fragiliser la solidité d’un terrain. Il s’agit par exemple des catastrophes naturelles, des mouvements souterrains, du phénomène d’érosion et bien d’autres. Suivant cette analyse, le tassement de sol est la conséquence de la fragilité d’un sol.

Attention, le terme « différentiel » n’est pas employé au hasard. Le tassement différentiel met en évidence la défaillance disproportionnée d’un bâtiment suite à la pression subie par un sol. Contrairement au terrassement uniforme qui implique l’ensemble de l’édifice, le terrassement différentiel impacte la construction à différents endroits. Ce dernier est imprévisible et beaucoup plus dangereux. Les causes de ce phénomène sont nombreuses.

Pour plus de précision, le phénomène de tassement différentiel est provoqué par : la nature peu fiable du sol, une architecture en inadéquation avec la forme, les propriétés et la durabilité de l’édifice, les phénomènes naturels (érosion, mouvements souterrains…), la proximité de l’édifice d’un arbre, la présence de rochers souterrains, la teneur en eau du sol, etc.

Comment se manifeste un tassement différentiel ?

Il est assez facile de constater un tassement différentiel. Ce phénomène dévastateur se manifeste généralement à travers des fissures. Celui-ci crée un ensemble de désordres apparents et facilement détectables. En effet, les fissures murales en sont les principales manifestations : fissures au niveau des joints, des escaliers, de la dalle… Celles-ci apparaissent à différents endroits et sont plus ou moins profondes. Dans les cas extrêmes, les fissures causées par un tassement différentiel peuvent atteindre plusieurs centimètres de profondeur. Au moindre signe annonciateur, il est impératif de demander de l’aide à un professionnel compétent.

Contactez immédiatement votre technicien en cas de doute

Le domaine de la construction relève de l’expertise. Il s’agit d’un secteur risqué qui nécessite de nombreuses analyses. Les compétences d’un professionnel en la matière sont requises pour assurer la réussite du projet et intervenir en cas de problème. Le tassement différentiel fait partie des désastres de construction majeurs. Ce phénomène ne peut être pris à la légère. Dès la première fissure, il est impératif de contacter un expert en fissures. Celui-ci procèdera à l’étude du terrain, à la détection du problème et établira des perspectives de remédiation dans de brefs délais.

Avis Google : 4,4

Call Now Button