01 83 64 40 30
Fissure sécheresse : Des dégâts sur les maisons – Que faire ?
24 novembre 2021
Fissure sècheresse

Comment reconnaître une fissure du à la sécheresse ?

Les sècheresses répétées font craquer davantage les maisons de tous types de construction (terre, maçonnerie, briques, etc.). Vous résidez dans une zone sujette à la sècheresse ? L’état d’urgence naturel a été déclaré. Informez immédiatement votre compagnie d’assurance si des fissures apparaissent sur les murs de votre maison.

Facteurs susceptibles d’accroitre les dommages causés aux maisons par la sécheresse

Outre la teneur en argile du sol, d’autres facteurs peuvent également contribuer aux dommages causés par la sècheresse :

  • Un système d’évacuation des eaux pluviales qui fonctionne mal ou qui est insuffisant.
  • Des arbres à proximité de la maison, dont les racines pompent l’eau jusqu’à 3 à 5 mètres sous le sol, accentuent ce phénomène et fragilisent également les fondations.
  • Une nappe phréatique sous la maison qui ne représente qu’une fraction de sa profondeur ou dont la circulation souterraine est peu profonde.
  • La maison est située sur un terrain en pente (dissymétrie des fondations).
  • Défaut de construction de la maison.
  • Mauvais drainage autour de la construction.

Quels sont les signes de dommages causés à une maison par la sécheresse ?

Vous pouvez remarquer les signes suivants après un épisode de sècheresse sévère, de fissures de sécheresse.

Des fissures sur les murs extérieurs, les murs du sous-sol, et/ou les murs intérieurs.

Les fissures de l’escalier sont les fissures les plus distinctives. Elles suivent les joints de la maçonnerie (parpaings, briques, etc.). On peut trouver des fissures dans plusieurs orientations, notamment au niveau des points faibles comme les ouvertures.

En plus de fissuration d’autres dommages peuvent apparaitre, tels que le détachement au niveau des cloisons, de la terrasse, du porche, de la véranda, du garage, et d’un escalier extérieur. Il est possible que les éléments qui sont joints à une construction s’en « détachent ».

Dislocation au niveau des éléments de chainage ou de charpente.

Le détachement ou l’affaissement des carreaux ou des dalles indique que la dalle s’affaisse.

Par extension, les portes et/ou fenêtres se ferment difficilement ou ne se ferment pas du tout en raison de la déformation dans la structure. Parfois, des tuyaux cassés et des fuites d’eau peuvent se produire.

Les dommages causés par la sècheresse peuvent ne pas être visibles au départ, mais apparaissent quelque temps plus tard. Tout dépend de la gravité de l’évènement. En général, les effets des dommages causés par la sècheresse sont visibles dans les deux mois qui suivent.

Quelles mesures pouvez-vous prendre pour prévenir les dommages liés à la sécheresse ?

  • Déclarer les dégâts à la mairie par courrier recommandé avec accusé de réception.

A quel moment déclarer les fissures à la mairie ?

Lorsque la fissure est due à une catastrophe naturelle, il est nécessaire de faire une déclaration.

Une fissure est apparue dans votre plafond et vous avez souscrit une assurance habitation incluant l’état de catastrophe naturelle. Deux conditions s’appliquent à votre indemnisation :

  • Si elle résulte d’une catastrophe naturelle telle qu’une sècheresse ou une inondation. 
  • Si la région dans laquelle se trouve votre habitation est considérée comme une zone de catastrophe naturelle.
  • La fissure déclarée est consécutive à la sècheresse estivale

Dans les faits, le climat change et les températures augmentent, nous assistons en conséquence à des sècheresses plus longues et plus sévères dans le monde entier, et la France n’est pas épargnée par ce phénomène. Les régions du sud de la France ne sont pas les seules à être touchées, le reste du pays l’est également.

Même si les dommages ne sont pas aussi évidents qu’après un incendie ou une tempête, les périodes de sècheresse peuvent néanmoins être extrêmement importantes. Les dommages peuvent provoquer des fissures et un affaissement des fondations de la maison. Après une période de sècheresse plus ou moins longue, une fissure peut commencer son apparition dans la maison.

Dans ce cas, l’assurance doit être sollicitée, sous réserve de respecter les autres obligations listées ci-devant. Parfois, la fissure n’est pas visible avant plusieurs semaines. La fissure peut être identifiée de différentes manières, mais celle qui prend la forme de l’escalier est souvent la plus dangereuse.

L’état de catastrophe naturelle de sècheresse est déclaré par un Arrêté interministériel. Autrement dit, vos dégâts doivent être reconnus par les pouvoirs publics pour être pris en charge dans le cadre d’une catastrophe naturelle. Comme nous l’avons vu, les catastrophes naturelles exigent que votre habitation se trouve dans la zone désignée. Pour vérifier cela, vous pouvez vous rendre à la mairie.

Il est important de respecter le délai d’envoi de votre déclaration à votre compagnie d’assurance concernant les fissures causées par la sècheresse.

Avis : Le maire dispose d’un délai de cinq ans à compter de la date de survenance de la catastrophe pour déposer une demande de reconnaissance de l’État de catastrophe naturelle auprès du préfet.

Indemnisation de l’assuré

Informez votre compagnie d’assurance dès que vous constatez les dégâts et que l’état de catastrophe naturelle est reconnu.

Après la publication de l’Arrêté

Vous disposez d’un délai de 10 jours à compter de la publication de l’Arrêté interministériel au Journal Officiel portant reconnaissance de l’État de catastrophe naturelle dans la zone ou le département touché. Pour déclarer votre sinistre à votre compagnie d’assurance, une lettre recommandée avec accusé de réception est suffisante.

Comment stopper les dégâts causés par la sécheresse sur votre maison ?

Comment stopper les dégâts causés par la sècheresse sur votre maison ?

Avant d’acheter une maison ou un terrain

Vous pouvez vous renseigner sur votre commune en consultant le document d’information communal (DICRIM), ainsi que le PPRS – Plan de Prévention des Risques spécifiques – à la mairie.

Pour savoir si votre commune est soumise à un risque élevé, vous pouvez consulter la carte des retraits ou gonflements des sols argileux.

Avant toute construction

Avant d’acheter le terrain, assurez-vous que le vendeur a réalisé une étude géotechnique des sols (étude obligatoire dans le cadre de la loi Elan depuis le 23 novembre 2018).

Vous devez faire attention lorsque vous construisez sur un terrain sensible au retrait-gonflement des argiles, notamment s’il est en pente. Il s’agit par exemple d’adapter les fondations, de rigidifier la structure du bâtiment, de créer un écran anti-racine. 

Propriétaire d’une maison

Veillez à ne pas laisser pousser la végétation à proximité du bâtiment. Vous pouvez en effet, soit les couper, soit les élaguer régulièrement les grands arbres afin de réduire leur capacité à pomper l’eau dans le sol, autour de la maison.

Si une maison est située dans une zone à haut risque, il peut être nécessaire de la consolider en renforçant les fondations. Cela peut inclure la création de puits, de micropieux et de longrines. Un système de drainage sera également créé autour de la maison pour la protéger de l’évapotranspiration.

Ces travaux peuvent être très couteux, allant de quelques milliers à plusieurs centaines de milliers d’euros, selon la technique choisie.

FAQ

Comment reconnaitre une fissure due à la sécheresse ?

Des fissures peuvent apparaitre sur les murs intérieurs, les murs de soubassement et les façades après un épisode de sècheresse sévère. Les fissures en escaliers sont caractéristiques d’un tassement glissement. Elles suivent les joints de la maçonnerie (parpaings, briques, etc.). Elles touchent les éléments constitutifs du mur.

Comment puis-je signaler les fissures et autres problèmes à ma compagnie d’assurance ?

Votre police d’assurance ne peut pas couvrir les réparations d’une fissure dans votre maison, sauf si votre commune a été déclarée en état de catastrophe naturelle par un Arrêté. Votre assureur doit être informé de cette reconnaissance dans les 10 jours.

Quelles sont les meilleures solutions pour la présence des fissures dans votre maison ?

Envoyez une lettre recommandée à votre constructeur ou à votre assurance en indiquant la liste complète des éléments de la maison concernés. Vous avez la possibilité de demander une indemnisation ou la remise en état des désordres. Si cela échoue, vous pouvez porter l’affaire devant le tribunal.

Avis Google : 4,4

Call Now Button